Serveur Minecraft (1.11.2)
 
AccueilFAQCalendrierGalerieRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Adresse du Serveur Minecraft
Adresse IP du Serveur Nethergrad:

nethergrad.craft.vg



Partagez | 
 

 -Révélation- [Chapitre 7]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bapto
Admin
Admin
avatar

Messages : 1274
Date d'inscription : 16/04/2011

Feuille de personnage
Nom : Loreleï de Brisevent
Bourse Bourse: 30
Profil: Profil::
Profil:PAPVMSvgFo
Points:3414763

MessageSujet: -Révélation- [Chapitre 7]   Lun 18 Jan - 17:27

--Sommet politique de Nethergrad, année +390C--

-Comme vous le savez, la situation est graves chers rois, reines et empereurs d'Avhen! En l'espace de quelques mois, nos terres ont été comme attirées! elles se sont agglutinées afin de ne former plus qu'un seul et unique continent. Ce continent a été nommé par les géologues et historiens impériaux, Avhen. Nous ignorons ce qui a pu causer cette dérive des continents et ce rassemblement. Moi, Baron Khaitzer, nouvel Imperator de Nethergrad, je suis le premier touché par cet événement. Les frontières Nethariennes d'autrefois sont devenues obsolètes à présent. Ce qui était autrefois une mer au nord de mon empire s'est vu remplacé par le royaume Natafarkien. La mer intérieure netharienne s'est vue dérangée par la présence du royaume d'Ilvaria des iles de l'ouest. Et je ne parle pas du rapprochement d'un fragment de Tilhua, de l'ile d'Emoktia ou encore d'Ildar.
À présent nous devons cohabiter et partager des frontières qui n'existaient pas. Si je vous ais convoqué ici, c'est pour maintenir un état de paix entre nos terres et ne pas céder à la panique face à cette nouvelle géographie!

-Baron Khaitzer? Que préconisez-vous au juste? Pensez-vous que nous pourrons retrouver nos frontières d'origine ou cette nouvelle géographie comme vous dites, et définitives ?
-Imperatrice Dilva, j'ignore si nos terres sont encore susceptibles de dériver sur les océans, mais à l'heure actuelle, la naissance du super continent Avhen pose problème d'un point de vu géographique, politique et économique. Ce que je propose c'est un acte de paix entre nous tous, afin de pouvoir reconstruire nos empires qui ont subi de lourds dégâts suite aux raz de marée et séismes en tout genre qui ont été provoqués dans cette dérive de continent. Et surtout une alliance mutuelle afin de comprendre la situation en jeu et empêcher de nouveaux cataclysmes...

-Tout ceci ne serait arrivé si vous n'aviez pas eu l'envie de vous prendre pour un dieu, Baron!

-Je ne comprends pas ce que vous dites Nathar...

-Vous avez voulu défier la mort en ramenant à la vie Arkas! Le monde s'en serait très bien sorti sans lui!

-Sans Arkas, je vous rappelle, Nathar, que Nethergrad serait sous domination Palléyptienne aujourd'hui !

-Foutaise! Qui vous dit que ce n'est pas Arkas qui a causé cette dérive de continent?!

-Arkas, malgré sa grande puissance, n'est pas un terraformeur...

--Au même moment, un invité surgit au milieu du conseil--

-Nathar... pourquoi tant de haine à mon égard ?...

-Garde! Arrêtez ce cyborg!
-Nathar, dois-je vous rappeler que vous n'êtes plus Imperator de Nethergrad, ces gardes n'obéissent qu'a moi, au Baron Khaitzer! Arkas heureux de vous voir ici...

-Taisez-vous baron où votre règne sera plus court que prévu... Je viens ici, non pas en ennemi, mais en conseiller...

-Vous en conseiller? Laissez-moi rire, vous pensez avoir été de bon conseil en assassinant la garnison d'Azengrad peu après la défaite des Palléyptiens? Vous pensez avoir été fin diplomate en essayant d'assiéger Red Opera avec votre bande de mercenaires ?!

-J'avais besoin de me dégourdir les circuits depuis ma résurrection, vous pouvez le comprendre... Bref, si je suis ici, c'est pour mettre un nom sur le responsable de la dérive des continents! Durant ma première vie j'ai beaucoup étudié les livres anciens dont Notamant le Trahormanicon, seul exemplaire encore intact du légendaire palais de Kharon. J'y ai appris de nombreuses choses, dont de nombreuses légendes. Une fait état d'un être très singulier, un Primordial, comme vous Nathar. Un primordial bien particulier, il était le préféré de Kharon, et ce dernier lui donna même un pouvoir démesurément puissant. Cependant, toute cette puissance pervertit l'esprit du Primordial, et Suprémor, le frère de Kharon fut contraint de se débarrasser de ce fou! Le primordial fut fait prisonnier d'une immense boule de glace que Suprémor lança à travers l'univers. Là où ça devient intéressant, c'est que cette sphère glacée se mit en orbite autour de notre soleil. Son orbite plus courte que celle de notre planète n'avait alors aucune chance d'entrer en collision avec nous. Enfin..., c'est ce que pensaient les Jumeaux. Voyez-vous, chaque année, cet astre voit son orbite augmenter légèrement. Je vous laisse imaginer la suite... c'est en +390C que l'astre glacial a percuté notre planète et ainsi pu libérer son prisonnier...

-Ce Primordial, qui est-il?
-Vous le connaissez Nathar, à l'époque il se faisait appeler, Akhamor le Terraformeur!
-Impossible! Avez-vous des preuves de sa présence sur terre au moins?

-Je connaissais cette légende depuis longtemps, et j'avais fait de nombreux calculs afin de déterminer la date et le lieu de cet événement. Grâce à ma résurrection, j'ai pu me rendre sur ce site hypothétique. Mes calculs étaient partiellement erronés, la météorite de glace s'était écrasée dix jours en avance...

-Où donc s’est-elle écrasée?
-En Ildar, au pied du pic de Tramenas! Du fait de la disparition des Ildariens, personne n'a pu repérer sa présence... À présent, vous ne pouvez qu'observer le résultat de ses actes! Akhamor se plait à rassembler tous les continents en un seul afin de provoquer des conflits diplomatiques entre royaumes et empires!

-Où se trouve Akhamor à présent?
-Akhamor le terraformeur se cache, il ne peut exercer son pouvoir trop longtemps sans se faire remarquer...
-Remarqué ? Mais par qui? Par nous?
-Certainement pas par vous, au contraire, il s'amuse de vous voir vous débattre dans tous les sens pour comprendre ce qu'il se passe... Non, il se cache de quelqu'un d'infiniment plus puissant et plus haut... Déplacer un tas de sable n'effraie personne, déplacer des continents tout entiers d'une des rares planètes habitables de l'univers, là par contre c'est différent...

-De qui Akhamor peut-il avoir bien peur? Kharon et Suprémor? Tous deux sont morts depuis des siècles Arkas!

-Vous êtes si naïfs Nathar... Les jumeaux, bien que constructeurs de notre monde, ne sont que des créations parmi tant d'autres... Vous êtes-vous déjà demandé, qui avait pu créer les jumeaux et leur soeur, ainsi que le néant? Les Freres ont simplement batit des astres, mais le vide, l'univers, le néant, qui l'a construit lui?

-Kharon et Suprémor sont les seuls créateurs de notre monde, toutes les religions et écrits convergent vers cette idée!

-Vous êtes si décevant Nathar... Vous avez perdu votre ame de Primordial depuis des années... Cela me dérange même d'avoir été conçu selon votre Ectoplasme... Enfin bref... Je pense qu'il vous sera plus favorable de le voir de vos propres yeux...

-Voir qui?
-Notre créateur! Pourquoi pensez-vous que je sois venu ici? Pour vous informer de la pluie et du bon temps? vous apprendre la recette du caqueutof? Ne soyez pas idiot! Rappelez-vous ce que j'ai dit à Ildarik l'impur avant de mourir au sujet de mon coeur!

-"il est la réponse à tout"!
-Exact! Vous savez aussi que mon coeur d'acier a été conçu avec votre ectoplasme, ainsi nous sommes une seule et même personne Nathar! Mais ce n'est pas là où je veux en venir... En réalité, nous sommes tous deux des êtres singuliers, vous êtes le premier Primordial et moi la création d'un homme qui n'aurait jamais du exister! Ensemble nous avons un pouvoir... celui de repartir à l'instant zéro de notre histoire!

-Votre folie ne s'est guère effacée depuis tout ce temps Arkas...
-Laissez ma folie de côté ! Et venez avec moi rencontrer notre créateur!
-Comment comptez vous faire, et dans quel but?!
-Notre cher Baron Khaitzer se charge des modalités de transports... Quant au but de notre voyage... Et bien il s'agit pour vous de comprendre la suite des événements avant qu'il ne soit trop tard...
-Trop tard?
-Je n'aime pas faire le gentil, mais en la situation actuelle, je suis obligé de vous prévenir que si nous n'arrêtons pas Akhamor, notre univers est condamné à s'éteindre ! Je compte bien profiter de ma nouvelle vie, ainsi c'est à contre-coeur que je vous invite à m'aider à sauver le monde!

-Il nous suffirait de le traquer et le tuer!
-Hahaha! Akhamor est un de ces mystérieux personnages que nous ne pouvons faire disparaitre, un peu comme Arker...
-Arker est mort de la main de Drake pourtant!
-On dira ça comme ça... Bref, dois-je vous emmener de force dans notre odyssée ou m'accompagnerez-vous de votre plein gré, Nathar?
-Me garantissez-vous le succès de cette mission?
-Je l'espère sincèrement Nathar...
-Je vous tuerai de mes mains si nous ne réussissons pas à vaincre Akhamor!

-Que de menaces! Baron Khaitzer! êtes-vous prêt à réaliser ce pourquoi vous m'avez ressuscité ?
-Mon cher Arkas, je crois bien que l'Ordre 55 est prêt à vous faire voyager vers le néant! Garde! apportez-moi l'objet 115!

--Peu après, un garde accompagné d'une escouade impériale entra dans la salle de conseil, tenant de ses deux mains un coffre d'acier. Le garde ouvrit le coffre et donna un étrange objet au Baron Khaitzer--

-Voilà l'artefact 115, Arkas!
-Vous avez fait un excellent boulot Baron Khaitzer...

-Mais! Cet objet... cette boite rouge! Elle appartenait à Drake!
-Oui Nathar, moi et mon Ordre avons eu du mal à le retrouver. Savez-vous ce que c'est? Arkas, expliquez-lui je vous pris...

-Cette petite boite insignifiante a la propriété d'absorber l'ectoplasme d'individu. C'est sa fonction première. Or ce qu'ignorait Drake quand il a reçu cet objet de Kharon en personne, c'est qu'elle a aussi le pouvoir de remonter le temps! Malheureusement, ce sortilège ne peut être activé que par deux Primordiaux. Kharon et Suprémor ont créé tous deux cet objet afin de permettre à leur enfant d'effacer certaines erreurs du passé...
Ironiquement je n'ai appris cela que récemment, pensez donc, j'aurai remanié l'histoire à ma sauce plus tôt... Hélas, il ne reste presque plus de Primordiaux, et le seul que je connaisse encore en vie, c'est vous Nathar!

-J'en suis flatté... néanmoins, il vous en manque un!
-Nathar voyons... Qui suis-je?!
-Vous voulez dire qu'avec mon ectoplasme en vous, vous êtes également considéré comme un Primordial?!
-De par le fait... Quelle ironie, n'est-ce pas ?... Baron donnez moi cette boite à présent...
-Tenez Arkaaarggh!!....

--Arkas venait d'assassiner le Baron Khaitzer sous les yeux des rois et empereurs d'Avhen.--

-Qu'avez-vous fait Arkas?!!
-Je vous redonne votre trône, Nathar, en guise de garantie pour notre mission!
-Vous êtes fou!... Mais je dois dire que pour une fois je vous rejoins sur ce point-là...

-Nathar voyons!
-Chere Dilva, d'une manière ou d'une autre j'aurai tout fait pour récupérer mon trône de cet usurpateur de Baron...

-Je trouvais ce Baron fort aimable, et tout autant antipathique... Nathar etes vous pret pour repartir dans le passé? Faites un baiser a votre chère et tendre Opérienne, le prochain c'est pas pour tout de suite!

--Nathar et Arkas se rejoignirent et ensemble empoignèrent l'artefact rouge. En un instant un éclair jaillit de l'objet et les deux individus disparurent en fumée! Ils réapparurent quelques secondes plus tard dans une salle circulaire d'un noir absolu...--

-Où sommes-nous Arkas?
-Je l'ignore, en théorie nous sommes arrivés avant la naissance des jumeaux...

--Une ombre s'éleva de l'obscurité de la salle...--

-Je vous attendais...

-Qui êtes-vous?
-Rangez vos armes Arkas et Nathar, vous n'avez rien à craindre de moi...
-Comment connaissez-vous nos noms?
-Je connais bien des choses, et surtout ce que j'ai moi-même créé!
-Quel est votre nom?!
-Je n'ai pas de nom, car personne ne m'en a jamais donné! je suis le début et la fin!
-Pouvez-vous nous aider à sauver notre monde d'Akhamor le terraformeur?
-Je crains que non pauvres âmes... Laissez-moi tout vous expliquer!
Mais avant, je vais prendre forme pour éviter de trop vous desatibiliser...

--L'ombre se matérialisa en un être humanoïde nu aux formes et proportions parfaites et dénué de sexe. Sa peau semblait être faite en rubis mi-gazeux mi-solide.--

-De quoi êtes-vous constituez?
-C'est compliqué, je suis composé d'un alliage d'Aether et d'électricité. Je ne suis ni volatile ni solide, je suis tout à la fois!
-Étrange...

-Bref, laissez-moi vous raconter l'origine de votre monde afin que vous compreniez mieux la situation enjeux sur votre planète...

Je suis le créateur de toute chose pour ainsi dire. On vous a racontez que Kharon et Suprémor ont créé l'univers puis ont créés des espèces vivantes telles que vous. Ce n'est pas tout à fait exact. Les jumeaux ont bel et bien créé les galaxies, planètes et étoiles, en revanche c'est moi qui ais conçu les jumeaux ainsi que le néant. Or vous vous demandez surement, comment moi j'ai été créé?
L'univers tel qu'il est maintenant se représente telle une ligne droite, le temps trace indéfiniment la suite de cette droite, à moins que je n'y mette un terme. Or à son commencement, l'univers était davantage circulaire que linéaire. Ainsi, le temps n'existait pas, tout était statique, car le monde se bouclait sur lui même. Cet univers circulaire, c'était "moi". De par l'absence de temps et d'espace, j'ai toujours était là, et je ne pouvais me délimiter physiquement, car sans temps, il n'y avait pas d'espace, pas de limite, etc. Le monde entier se résumé a un seul point microscopique. Jusqu'au jour où je décidai de créer cette valeur qu'est le temps!
Vous pensez alors que l'univers explosa en un big bang et s'étendit à l'infini? Eh bien non... On ne peut altérer un univers dans ses fondements mêmes. Alors, je décidai de créer le Temps dans mon Être intérieur, ce qui me permit de m'extraire de l'univers circulaire.

Tout ceci doit paraitre très abstrait, n'essayait pas de visualiser la chose, tout n'est que métaphysique...

Ainsi, je pu prendre "forme", et sans le vouloir je me rendis compte que j'avais créé un second univers, non plus circulaire, mais linéaire. Celui-ci avait un début et un pendant. S'étendant vers l'infini. Très vite je pus réellement prendre toutes les formes que je voulais dans ce nouvel univers, il suffisait juste que j'y pense. Par la suite j'expérimentai d'autres univers linéaires. Il me suffisait juste de tracer une ligne parallèle au précédent univers linéaire. Je pouvais inscrire toutes les caractéristiques que je voulais à mes nouveaux univers, comme les lois de la gravité, la lumière, l'air, etc...

Après de multitudes expérimentations j'en vins a créer votre univers. J'avais essayé de nombreuses combinaisons d'idées auparavant, et je m'aperçus que l'être vivant, ne pouvait concevoir son origine comme moi je la connaissais... J'ai alors conçu un univers, des divinités frères qui se chargeraient de bâtir leur monde selon mes critères et ainsi de suite. Néanmoins, malgré tout les pouvoirs que j'ai, lorsqu'un univers est créé, je perds la possibilité de le modifier directement, au péril de causer d'important trouble temporel dans celui-ci.

Votre univers me semblait être prometteur, et je n'ai pas pu m'empêcher de corriger certains légers défauts afin de le rendre parfait. Or à mesure que votre univers grandissait, les micros-changement que j'avais effectués durant son existence en firent émerger de bien plus important ! J'ai essayé d'influer légèrement sur le cours du temps pour résoudre ses problèmes... Je n'y suis pas toujours arrivé, et à présent votre univers est presque condamné...

-Que se passera-t-il si vous le jugez condamné définitivement? Laisserez-vous Akhamor ravager notre monde?

-Je ne vous ai pas encore tout racconter Nathar. Lorsqu'un univers me semble perdu, je fixe sur la courbe du temps de votre monde un "point de Rupture". De ce point précis, j'inscris de nouveaux paramètres afin d'essayer d'éviter que votre univers ne recrée les mêmes conséquences des défauts de base. Recréer un univers du départ me demandera trop d'énergie et de temps. Plus l'univers est stable, plus il me maintiendra longtemps en vie, en régénérant mon énergie vitale. Si celui-ci se corrompt au fil du temps, mon énergie diminue jusqu'a en mourir. Sans moi, il n'y a plus rien!
Ainsi, je me dois d'effectuer les réparations nécessaires à votre univers si je veux continuer d'exister. Les points de ruptures permettent de créer une nouvelle ligne d'univers qui prendra une autre tournure que la précédente. Ce sont des univers parallèles.

-Mais que devient l'univers corrompu dans ce cas?
-Sa ligne temporelle s'éteindra et mourra peu après...
-Vous voulez dire que si nous n'agissons pas, les êtres qui sont sures terres vont disparaitre?
-Oui et non, ceux-là vont mourir, mais vous les retrouverez à un âge plus jeune. Cela peut aller de quelques jours à quelques siècles. Tout dépend de la gravité des troubles temporelle...
-Avez-vous déjà effectué des points de ruptures sur notre univers?
-J'en suis a dix points de rupture actuellement
-dix points? Donc si je comprends bien, nous en sommes à la 11e version de notre univers?
-C'est exact. Mais malgré ça, il y a toujours des points que je n'arrive pas à corriger...
-Quels sont-ils?
-Ce sont de petits détails, qui reviennent à chaque version, et peu importe ce que je modifie. Ils reviennent plus ou moins tardivement, mais ils sont là... prenez le cas d'Arker. Quoi que je fasse, il réussira toujours a vous créer Arkas...

-Je devrais être flatté dans ce cas!
-Ne le soyez pas! vous êtes l'une des principales causes de la corruption de mes univers...
-Ah?...
-Akhamor est aussi un des éléments que je n'arrive à effacer...

-Quand est-il des dix autres univers corrompus et destinés à mourir ?
-Neuf d'entre eux ont pris fins il y a des années. Quant au dixieme, il ne lui reste que quelques jours avant de mourir...

-Notre planète existe-t-elle toujours sur cette 10e version?
-Oui bien sûr, mais ses habitants attendent la fin comme une délivrance!
-En quelle année sont-ils?
-Par rapport à quel calendrier?
-Netharien...
-+540C, Avhen est entièrement dirigé par Dilvar (votre descendance avec L'impératrice Dilva).
-Avhen existe donc bel et bien dans cette ligne temporelle? Akhamor a été vaincu dans ce cas?
-Sur cette ligne, Akhamor a été vaincu par Dilvar. Toutefois, dans cette version-là, le danger ne provient non plus d'Akhamor mais du Pharaon. Ce dernier a percé la croute terrestre et a fait exploser le centre de la Terre (coeur de Dragmarius). La terre n'est plus qu'un agrégat de roche flottant dans le néant et se dirigeant tout droit vers le soleil. Je vous l'ais dit, les rares survivants de ce cataclysme se dirigent vers une mort certaine. L'explosion de la terre sur la surface du soleil engendrera une réaction en chaine qui détruira tout l'univers...

-Je vois... Mais dans ce cas, si vous, vous ne pouvez interagir directement pour sauver notre univers (le 11e), est-ce qu'une personne du 10e univers, qui connait davantage de choses et sait comment vaincre Akhamor, peut sauver le 11e univers?

-Comment ça?
-Si nous sauvons Dilvar du 10e univers et le ramenons sur le 11e, peut-on sauver cet univers et corriger les erreurs de conceptions grâce à ses connaissances sur notre avenir?
-Je ne pense pas que cela change quoi que ce soit. Même s’il arrive à vous sauver d'Akhamor, d'autres erreurs de conception qui ne se sont pas encore manifestées apparaitront au cours des siècles.
-Dans ce cas, vous pourrez effectuer un point de rupture, en attendant, nous aurons un sursis de quelques années voir siècles ! Qui plus est, nous serons peut-être aptes à corriger nous-mêmes vos erreurs de conceptions, maintenant que vous nous avez éclairé sur les rouages du monde que vous entretenez...

-Si j'extrais Dilvar de son époque et l'intègre à la vôtre, vous comprenez bien qu'il sera totalement déstabilisé. Il a accepté la fin qu'il l'attend, l'arraché à tout ça, c'est remettre en cause sa destinée, son état mental et son histoire. Je doute qu'il survive à tant de changement dans son être !

-C'est un risque à prendre! Après tout, pourquoi sommes-nous venus ici, si ce n'est pour trouver une solution a cette situation!

-Nathar, restez calme... Monsieur qui savez tout, je suis Arkas, une de vos plus grosses erreurs de ce que j'ai pu comprendre. Croyez-vous que je serais venu ici si ce n'était pour sauver mon univers? Je suis une hérésie dans vos plans de conceptions, je veux bien l'admettre, mon existence n'a pas été un exemple de bienfaisance! Dans ce cas, donnez-moi la chance d'effacer mes erreurs de votre oeuvre en allant chercher ce Dilvar !
-Depuis dix univers, vous vous comportez enfin comme celui que j'avais initialement paramétré!
-Vous aviez dit que c'était Arker qui m'avait créé!
-C'est exact. Mais à l'origine du monde, je ne pensais pas du tout à l'existence d'Arker. Bien au contraire, j'avais imaginé un être capable du pire comme du meilleur, et qui serait la clé de son monde. "La clé de tout". Cela ne vous dit rien Arkas?
-J'ai dit cette phrase avant de mourrir à Ildarik... je ne pensais pas qu'elle avait autant de portée que cela!
-Je n'ai jamais voulu paramétrer l'intégralité de votre être, juste cette phrase, sa création toute singulière (cyborg) et sa psychologie complexe. Dans cette configuration d'univers, vous remplissez enfin le rôle que je vous avais imaginé.

Nathar, je vous envoie avec Arkas sur le 10e univers. Vous serez téléporté à Red Opera (l'actuelle capitale de l'empire d'Avhen). Trouvez Dilvar, je vous ramènerai ensuite sur le 11e univers. Faites en sorte qu'il soit vivant. Une fois dans votre monde, vous trois serez les seuls capables de modifier le cours des choses. Mais attention, ne révélez pas ce que vous avez vu ici, ainsi que mon existence, je serais contraint de rompre votre ligne temporelle et créer une 12e version...
-Nous agirons comme tel, messieurs qui savez tout...
-Un jour je me trouverai un nom, ne vous inquiétez pas... Arkas et Nathar, tenez vous bien ensemble à présent, le voyage temporel est une chose, mais le voyage entre deux versions d'univers une autre! Si vous échouez dans le 10e univers, vous condamnez le 11e...

-Bien compris... Arkas, évitez de serrer trop fort vos griffes sur mes épaules lorsque nous serons en plein voyage. Je préférerai arriver indemne!
-Je me réjouis d'être avec vous Nathar! Étés vous pret a voir votre descendance haha?!

--Arkas et Nathar disparurent à nouveau dans un éclair aveuglant--

-... Les voilas partis... Arkas... ne me décevez pas...

--Le spectre rouge rubis disparut à son tour, replongeant ainsi la salle dans une obscurité glaciale...--



         




    ---Carte d'Avhen---





   ---Schéma conception univers---

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bapto
Admin
Admin
avatar

Messages : 1274
Date d'inscription : 16/04/2011

Feuille de personnage
Nom : Loreleï de Brisevent
Bourse Bourse: 30
Profil: Profil::
Profil:PAPVMSvgFo
Points:3414763

MessageSujet: Re: -Révélation- [Chapitre 7]   Ven 4 Mar - 14:18

Une sphère d'énergie venait tout juste d'apparaitre au beau milieu d'une plaine Netharienne. Plusieurs éclairs s'en échappèrent, jusqu'à totalement disparaitre dans un fracas terrible. Une fumée se dissipa au sol, laissant apparaitre deux individus allongés. L'un humain, l'autre cybernétique. Nathar et Arkas, ne le savaient pas encore, mais ils venaient de débarquer sur les terres d'Avhen vingt ans de plus par rapport à ce qu'avait prévu Le Sans Nom...

Les deux héros se retrouvèrent ainsi en +555C, la situation était critique sur Terre. Il régnait une température quasi insoutenable, le soleil apparaissait trois fois plus gros qu'auparavant. Avhen était divisé en ilots, flottants dans le néant, et se dirigeant droit vers l'étoile enflammée. Visiblement, il ne restait que peu de temps avant la fin...

"Ou sommes-nous Nathar?
-Ces plaines... on dirait Nethergrad, en revanche cette chaleur, plutôt Ildar! Le soleil parait si gros dans le ciel. Cela explique cette hausse de température. Bientôt nous plongerons directement dans l'astre et nous mourrons!
-Nous reste-t-il assez de temps pour retrouver Dilvar?
-Je l'ignore, mais j'ai un mauvais pressentiment...
-Quel est-il?
-L'impression de ne pas être à la bonne époque. Le soleil est trop proche, normalement nous aurions du avoir plus de temps que cela. Je crois que nous sommes allés trop loin dans le temps...
-Est-ce possible? Le Sans Nom aurait-il fait une erreur?
-Ce ne serait pas impossible. Bref, trouvons une ville pour obtenir davantage d'information, si tant est qu'il ne soit pas déjà trop tard!"

Les deux héros empruntèrent un sentier, un ancien panneau de bois indiquait la présence d'un village à l'Est à environ 2km, Nomptariad, village inconnu pour Nathar, qui fut longtemps Imperator.

Après une marche éprouvante, Nathar et Arkas arrivèrent péniblement à Nomptariad, ils se dirigèrent droit vers l'auberge afin de reprendre des forces et quérir quelques informations. En entrant, ils ne virent qu'une poignée d'individu à moitié endormi sur leur table, ainsi qu'un aubergiste usé par la chaleur.

"Tiens? Des nouvelles têtes... Je ne sers pas les robots...
-Moi, un robot?! Je suis Arkas l'Immortel, je suis autant humain que vous!
-Haha la bonne blague, voilà bien des siècles qu'Arkas est mort et enterré...
-Nous ne cherchons pas d'ennui moi et mon ami cyborg. Nous voulons simplement de l'eau fraiche et de quoi casser la croute.
-Il doit me rester deux cuisses de poulet, en revanche, pour l'eau fraiche, je risque d'être à court de glace... Vous me comprendrez, avec toute cette chaleur.
-Oui, évidemment, on se contentera de ce que vous nous proposerez...
Dites-moi voir, que font un homme et un robot, euh, cyborg, pardon, à Nomptariad?
-Je ne peux vous l'expliquer en de mots simples, si nous sommes ici, c'est pour trouver un homme...
-Un homme? vous cherchez un homme, alors que la fin du monde approche. Vous devriez mieux profiter des derniers jours qu'il nous reste... Enfin moi ce que j'en dis !
-Oui... bon... Cet homme est très important pour nous, il pourrait peut-être nous sauver tous.
-Ah? Et qui cherchez-vous donc?
-Un certain Dilvar.
-Dilvar? Je crains que vous n'arriviez trop tard...
-Trop tard, comment ça?
-Dilvar a été inhumé voilà bien dix jours!
-Inhumé vous dites? Mais c'est impossible... Nous ne sommes pas en +535C?
-Diantre non! nous sommes en +555C les amis!

-Je le savais qu'il y avait eu une erreur dans notre transfert Arkas...
-Qu'allons-nous faire cher Nathar si votre ancêtre est mort?

-Aubergiste, pouvez-vous me dire, qui dirige Nethergrad actuellement?
-Nethergrad? Vous voulez parler de Dilve, l'Empire Dilvien!
-Dilve? Qu'elle ait donc sa capitale?
-Red Opera pardi!
-En sommes la Nethergrad de Nathar n'existe plus?
-Cette ville a fusionné avec Red Opera, pour ne faire plus qu'une seule et même cité. D'où débarquez-vous pour ne pas savoir ce genre de chose?
-De loin... Donc, qui dirige Dilve à présent?
-À la mort de Dilvar, c'est tout le Triumvirat de Dilve qui disparut. Malheureusement, Dilvar ne laissa aucun héritier susceptible de rétablir la dynastie Imperiale...
-Qui a pris le relais?
-Un certain Razag..."
Nathar, en apprenant son nom, faillit s'étouffer.
"Pardon?! l'actuel dirigeant de Dilve se nomme Razag? De quoi à t-il l'air?
-On dirait un vieux corsaire...

-Nathar, connaissez-vous ce Razag?
-En effet Arkas, je l'ai connu il y a bien longtemps. Je l'ai connu avant d'être mis en stase ectoplasmique, et j'ai entendu parler de lui après mon réveil. Il a notamment sauvé les Nethariens lors du grand Cataclysme qui eut lieu en l'année 0 de notre calendrier. L'Histoire dit qu'il est mort en +110C, par l'épée de Rackham... Comment serait-il possible qu'il soit toujours vivant?
-Dans notre monde, il est chose courante de vivre éternellement, ou de revenir d'entre les morts, nous en sommes les preuves vivantes mon cher Nathar!
-En effet, peut-être que si nous le trouvons, il me reconnaitra!

-Aubergiste, quelle route devons-nous prendre pour rejoindre Red Opera.
-En sortant de l'auberge, prenez à droite sur 500metres, ensuite vous trouverez un portail ectoplasmique, il vous téléportera sur l'ilot comprenant Red Opera. Il n'existe plus aucune ligne terrestre autrement...
-Merci pour les informations et le casse-croute, bonne journée à vous!

-Arkas, nous devons aller au plus vite à Red Opera et demander une audience avec Razag, quelque chose me dit qu'il a beaucoup à nous apprendre!"

Les deux héros quittèrent alors l'auberge de Nomptariad, suivant scrupuleusement le chemin indiqué par l'aubergiste. Ils ne tardèrent pas à trouver l'immense portail ectoplasmique. Un disque vertical d'énergie volatile, flottant près du sol. Un panneau posé à côté du portail, indiqué la direction: "Dilve". Après un temps d'hésitation face à une telle structure mystique, Nathar et Arkas traversent la porte de brume pour être aussitôt transportés sur une route pavée de marbre et de bronze. Ils purent alors admirer la Red Opera du futur. Elle semblait en tout point identique, quoiqu'un peu abimée avec le temps. Seul un détail les frappa, le Deus Ex Machina, colosse d'or qui trônait fièrement sur la cité, avait été remplacé, par une statue tout autant monumentale, à la gloire d'un dirigeant impérial.

Les deux Nethariens traversèrent les ruelles de la cité pour enfin parvenir aux immenses escaliers de la cité. Avec la chaleur et la fatigue, ils paraissaient nettement plus longs et pentus que ceux de leur époque. L'ascension fut longue et éprouvante, a leur arrivé, Nathar et Arkas furent interceptés par un la garde impériale. Visiblement, seuls les seigneurs et nobles de Dilve avaient le droit de rejoindre le coeur de la cité. On ne tarda pas à les trainer vers l'actuel Empereur Dilvien. Une chance pour les deux héros, car c'était justement lui qu'ils souhaitaient voir!

"Empereur, nous avons trouvé ces deux individus au sommet des grandes marches. Ils ne portent ni laissé-passer, ni bague de noblesse!
-Laissez-nous garde...
-Mais...
-Je connais ces personnes, vous pouvez disposer!
-Tres bien mon Empereur...

-Est-ce un mirage qui voile mon regard, ou est-ce réellement vous, Nathar?
-En effet, Empereur Razag...
-Vous pouvez juste m'appeler Razag, je ne suis Empereur que depuis quelques jours, et j'ai encore du mal à m'y faire ha ha! Mais comment est-ce possible de vous retrouver ici?
-Je peux vous poser la même question, n'êtes-vous pas censé être mort en +110C?
-Ah, oui... C'est ce que tout le monde croyait, même ce fou de Rackham. Il m'a laissé pour mort. Heureusement, alors que j'agonisai, un vieillard m'a trouvé, il m'a soigné et m'a hébergé un temps chez lui. Un certain Azenstein... Tout le monde me croyait mort sur cette planète. Ainsi je le suis resté, attendant un meilleur jour pour réapparaitre. J'ai effectué plusieurs sommeils ectoplasmiques, afin de conserver mon corps durant les siècles, jusqu'a maintenant où la situation est critique...
-L'est-elle plus, que la fois où vous avez sauvé Nethergrad du grand Cataclysme?
-Davantage, très nettement... Il ne s'agit plus de l'extinction d'une civilisation, mais de toute notre planète, et même au-delà! Néanmons, vous n'avez pas répondu à ma question, comment avez-vous fait pour arriver à moi?
-C'est une histoire bien trop compliquée. Nous venons du passé avec mon ami cyborg. Notre monde est menacé par un certain Akhamor.
-Akhamor, il a été vaincu par Dilvar celui-là...
-Pas dans notre temps. Dilvar n'existe pas encore, et Akhamor est arrivé plus tôt que prévu. Nous avons traversé les murailles du temps afin de ramener Dilvar, qui aurait été le seul, apte à vaincre Akhamor...
-Hélas, nous l'avons enterré il y a peu... Que compter vous faire à présent?
-Nous pensions trouver des réponses auprès de vous Razag.
-Hélas, je ne suis qu'un pauvre Corsaire Des Sables, mort, ressuscité et à présent Empereur d'un monde qui n'existera plus dans moins d'un an tout au plus...
-Je ne peux croire que nous ayons fait tout ce chemin pour rien!
-Vous êtes arrivé trop tard Nathar De Nethergrad...

-Nathar, que nous reste-t-il comme option à présent?
-Je l'ignore Arkas... Dilvar est mort, ce monde est condamné et je ne vois aucun moyen pour revenir à notre époque."

L'entrevue entre les trois protagonistes s'interrompt brusquement lorsqu'un garde affolé pénétra dans la salle du trône.

"EMPEREUR! EMPEREUR!...
-Parlez donc! Que vous arrive-t-il pour crier ainsi?!
-L'Ombre arrive!
-L'Ombre? C'est impossible!

-De quelle Ombre parlez-vous Razag?
-Lorsque Dilvar est mort, tous les prêtres Dilvien sont entrés dans un trans atroce. Ils ont prédit la fin imminente de notre proche. Dans leur délire, ils annonçaient que notre extinction surviendrait après l'arrivée d'une Ombre gigantesque venant des tréfonds du Néant. Nous pensions que ces présages n'étaient que pure divagation, jusqu'à aujourd'hui. L'Ombre est là...
-Comment se déroule la suite après la venue de L'Ombre?
-Lorsque notre monde sera plongé dans l'obscurité la plus totale, un navire spectral surgira du néant et libérera les âmes de tous les morts que l'univers ait connues. Cela déclenchera une ultime bataille. L'issu du combat déterminera l'avenir de notre monde, notre Fin, ou notre Renaissance...
-Qui est apte à choisir tel destin?!
-L'Être qui est à la tête du navire spectrale. Ses cales contiennent les Ectoplasmes de tous les morts, une fois qu'il les aura libérés, il se posera en tant que Juge universel de ce dernier combat. Seule sa voix comptera pour notre avenir.
-Peut-il reconstruire ce monde?
-Seulement si les vivants et les morts s'unissent pour vaincre les ténèbres!
-Que sont ces "ténèbres"?
-Tous les Êtres vils, maléfiques et corrompus que l'univers a pu engendrer!

-Garde, convoquez tous mes généraux et ministres. Nous mettons l'Empire en état d'alerte ultime. Que tous les soldats soient mobilisés. Si l'Ombre arrive, l'ultime combat ne tardera pas à arriver.

-Mes deux amis du passé, je crains que vous n'ayez plus d'autres alternatives, que celle de nous aider pour l'avenir de notre monde. J'ignore si vous pouvez un jour retourner d'où vous venez... Je crois qu'il faut vous faire à l'idée, qu'il n'y ait pas de Lendemain pour qui que ce soit...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
-Révélation- [Chapitre 7]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serveur Minecraft Nethergrad :: Encyclopedie Netharienne :: Histoire de Nethergrad :: -Premier Âge- :: Tome 1 - Avhen-
Sauter vers: