Serveur Minecraft (1.11.2)
 
AccueilFAQCalendrierGalerieRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Adresse du Serveur Minecraft
Adresse IP du Serveur Nethergrad:

nethergrad.craft.vg



Partagez | 
 

 A vos crayons! #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mleouf
Admin
Admin
avatar

Messages : 943
Nethars : 1225
Date d'inscription : 17/04/2011
Age : 21
Localisation : Andorath

Feuille de personnage
Inventaire:
Santé mentale:
10/10  (10/10)
Santé:
80/80  (80/80)

MessageSujet: A vos crayons! #1   Mar 20 Sep - 19:07

La structure avait subsisté depuis l’aube des temps, et pourtant, il s’ agissait de l’une des rares créations Dolirahinn qui ne furent pas détruites. Personne n’osait vraiment s’en approcher à l’époque; de peur de provoquer une catastrophe ou d’éveiller les colères d’un quelconque être malfaisant. Les nombreuses expéditions ayant jamais tenté de la démolir furent attirées par les sommes d’argent incroyables qu’on leur promettait s’ ils arrivaient à y toucher, mais les ouvriers finirent toujours par se raviser sur place.
On raconte que l’aspect seul de la porte dissuade ceux qui tenteraient de la démolir.  Selaenah comprit pourquoi.
Creusée et bâtie à même la montagne, elle se tenait fièrement aux flancs des Montagnes Noires, dominant de toute sa hauteur les environs. À la fois sublime et horrible, elle dégageait une aura maléfique. La terre autour d’elle était stérile,  boueuse, presque totalement abandonnée de toute végétation.
La porte en elle même était disposée sur une sorte de plateau de pierre, moins haut que cette dernière, mais tout aussi imposant. Haut d’environ cent pieds, ce plateau se terminait par de fines colonnes imposantes, surmontées de pointes acérées semblables à des stalagmites tordues. De chaque côté fut sculptée une créature semblable à un dragon immense aux yeux d’obsidienne dont les ailes menaçantes et déployées surplombaient chacune deux arches. Ils étaient séparés par une large rampe, longue d’environ six cent pieds d’où avaient été taillées trois arches pointues rappelant d’énormes cornes. Aux extrémités de la rampe, avaient été taillées quatre colonnes terminées par de long doigts griffus et enroulés de serpents tenant d’imposants braseros en labradorite d’où s’ échappaient des flammes immenses d’une couleur anormale.
La rampe, que les Andoriens avaient surnommée “Ardein Bärg”: Le “Passage de l’Enfer”, menait directement au sommet du plateau et au pied de l’effroyable Ardian. Le bâtiment mesurait au bas mot cent quatre-vingt cinq pieds, et, comme le plateau qui le supportait, il se terminait par deux colonnes, celles ci entourées par un long et effrayant serpent. Mais ce que les gens voyaient le plus, c’était les deux colosses sculptés entre le portail principal et les deux secondaires.  Ils étaient immenses, presque aussi grands que le portail central. Du haut de leurs cent cinquante pieds, ils firent se demander à la chasseresse comment des hommes, aussi mauvaises fussent leurs intentions, avaient pu tailler dans la montagne ces monstruosités.  Car il s’ agissait la de représentations d’une créature infâme qui lui était inconnue. Elle pensa premièrement à des lions des neiges, mais les différences étaient bien trop grandes, et, au vu des représentations animales que les Doliharinns semblaient aimer creer, il était impossible qu’un lion, fière et majestueuse créature, trône parmi les abjectes animaux disséminés un peu partout sur l’édifice.
Car pourtant, un corps de lion, ces statues en avaient, mais ils se terminaient par une queue de scorpion. Quant à leurs têtes, elles ressemblaient à celles des chiens d’où s’échappaient des cornes à la fois sur le bout du museau, mais également à l’arrière de la tête. Leurs gueules étaient ouvertes, et laissaient apparaître de longs crocs menaçants et une longue langue de serpent. Il s’agissait là d’une bien curieuse chimère, véritable mélange morphologique de tout ce qui semblait menaçant. Leurs poses étaient dynamiques, donnant une impression mauvaise de réalisme, faisant penser que la créature était bel et bien là. Dressées sur leurs pattes postérieures, semblant bondir, elle tenaient d’une patte les hydres qui formaient le contour de l’arche de la porte principale, et de l’autre, tendues en face d’elles laissant apparaître des griffes acérées.
A l’arrière, sculptés en dernier plan, on distinguait des flammes et par endroits, des humains semblant se débattre à l’intérieur,  cherchant à s’ échapper de cet infâme brasier.  “Sans doute est-ce là une représentation des mânes maudites pensant pouvoir s’extirper des enfers” pensa Selaenah.  
De chaque côté de la porte, au dessus des portails secondaires,  à tête d’hydre, on voyait les armoiries de Dolirün: un long écu meublé d’un phénix noir et menaçant à que de serpent.
En se rapprochant, Fenrir et Selaenah purent enfin distinguer pleinement le toit en trapèze inverse surmonté de deux cornes de pierre, ainsi que l’effroyable bas-relief du fronton. Il s’ agissait là d’un bestiaire des créatures les plus infâmes, les plus grotesques, et les plus immondes. Allant de la simple nuée d’insecte à la plus abjecte des chimères dévorant la chair d’un homme. Et pendant que son amie, à la fois horrifiée et fascinée par autant de détails, observait attentivement le bas-relief, Fenrir, lui, avait fixé son regard sur le côté droit de ce dernier. Un détail du bestiaire le mit mal à l’aise. C’était une grande bête, semblable à un loup, dominant les autres créatures de par sa taille. Une créature au regard affamé aux yeux de topaze bleue, aux larges pattes puissantes, aux longs crocs tranchants et mortels, et dont la fourrure était si froide, que la moindre goutte d’eau se gelait jusqu'à former plus tard des stalactites. Fenrir ne connaissait que trop bien cette créature: un monstre… Un fléau lâché sur le monde des hommes pour détruire, broyer et semer le chaos. La mort, la peur et la destruction animant un être vivant. C’était le monstre qui se cachait parmi chacun des siens. La part que lui-même redoutait: un Valrak. ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A vos crayons! #1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les crayons de Nela.
» A vos crayons !!
» quelques coups de crayons - illustrations du projet en cours
» [Dessins] Les crayons de Chaemy (des Mercenaires de Sang)
» Traits de griffes et coups de crayon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serveur Minecraft Nethergrad :: Général :: Discussion générale-
Sauter vers: