Serveur Minecraft (1.11.2)
 
AccueilFAQCalendrierGalerieRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Adresse du Serveur Minecraft
Adresse IP du Serveur Nethergrad:

nethergrad.craft.vg



Partagez | 
 

 [Ch9. -HS] Le sujet 232

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mleouf
Admin
Admin
avatar

Messages : 941
Nethars : 1223
Date d'inscription : 17/04/2011
Age : 21
Localisation : Andorath

Feuille de personnage
Inventaire:
Santé mentale:
10/10  (10/10)
Santé:
80/80  (80/80)

MessageSujet: [Ch9. -HS] Le sujet 232   Mar 22 Nov - 18:00

Enregistrement retrouvé dans les archives judiciaires datant de 561.


[Début de l’enregistrement]

*Ouverture de porte*

Interrogateur :
Bien ! Docteur… Je vous ai fait sortir de votre cellule pour mettre certaines choses au clair. Votre cas est assez flou, aussi, je vous demanderai donc d’être précis et de me raconter précisément ce qu’il s’est passé.

Interrogé :
Oui, Monsieur !

Interrogateur :
Je lis ici… (Il marque une pause) que vous avez été arrêté il y a cinq jours.

Interrogé :
C’est exact !

Interrogateur :
Vous vous êtes visiblement rendu vous-même à la justice ce jour-là, en déclarant, je cite : « C’est ma faute. Tout est de ma faute ! J’ai provoqué la chute de notre civilisation… » Vous avez par la suite demandé à être incarcéré. Jusque-là, est-ce exact ?

Interrogé :
Ou-oui…

Interrogateur :
Je vais vous demander de m’expliquer tout ça… Qu’est ce qui est de votre faute?

Interrogé :
Ces satanés vampires… Les Volks, l’invasion… J’ai participé à tout ça… Si notre monde est au bord de la ruine, c’est ma faute…

Interrogateur :
Qu’est ce qu’il s’est passé ?

Interrogé :
J’étais assigné au Laboratoire de Recherches Scientifique, au département de recherches génétiques. J’y travaillais jour et nuit comme assistant de laboratoire. J’étais principalement chargé de récupérer les échantillons sanguins, d’extraire les gênes, et d’injecter les vaccins aux sujets.

Interrogateur :
Quelle était votre mission ?

Interrogé :
J’avais cru comprendre qu’il s’agissait de créer un vaccin permettant aux humains de ne plus souffrir des radiations solaires et du manque de lumière.

Interrogateur :
Parce que ce n’était pas le cas ?

Interrogé :
Si bien sûr… C’était notre unique but. Permettre à l’humanité de survivre sur Tekna. Nous essayions toutes sortes d’injections. La plupart demeuraient inefficaces… Jusqu’à ce que, suite à un changement de propriétaire, tout bascule… Les sujets furent traités comme du vulgaire bétail… Enfermés dans des genres de cellules, battus pour coopérer. Ils n’étaient plus volontaires… Mais esclaves… De vulgaires cobayes... Puis est arrivé le vaccin T4T68. Quand il fut terminé, le patron ne se voulait plus perdre de temps en tests d’essais… Il voulait… Il voulait directement les injecter sans perdre de temps… Mon dieu… C’était affreux. Tous ces morts… Et par je ne sais quel odieux procédé, cela n’a jamais eu de répercussions sur le laboratoire.

Interrogateur :
Calmez-vous… Reprenez vos esprits.

Interrogé :
Oui. C’est juste que… Ce que j’ai fait… C’est inhumain…

Interrogateur :
Qu’avez-vous fait ?

Interrogé :
C’était moi qui étais chargé d’inoculer ce vaccin. Des centaines de personnes ont été infectées. Et ca a été une hécatombe. Très peu ont survécu… Et ces derniers… Ont gardé de graves séquelles… Hématophagie… Porphyrie… Comportement dangereux… Une autre nourriture que le sang les rendait malades et extrêmement agressifs. Il fut de plus en plus difficile de les contenir, si bien qu’un jour, ils parvinrent à s’enfuir, on ne sait comment. Ils sont devenus les Vampires que nous redoutons si bien aujourd’hui… Mais ce n’est pas terminé…

Interrogateur :
Continuez.

Interrogé :
Quelques jours après… Un nouveau sujet fut apporté au laboratoire, le sujet 232. J’ignore d’où il vient, et comment il fut trouvé, mais des analyses de son sang on permit de baser nos recherches sur lui. Il avait un organisme hors du commun…

Interrogateur :
C’est-à-dire ?

Interrogé :
Très grande force physique, capacité de régénération inouïe, résistance aux radiations solaires, et aux températures les plus froides. Nous nous sommes dit qu’il pouvait être la clé de notre vaccin. C’est pourquoi nous l’avons gardé comme sujet principal de nos recherches génétiques. Et pourtant… Tout est parti en couilles…

Interrogateur :
Qu’est ce qui a foiré ?

Interrogé :
Tout ! Au début, il acceptait de coopérer, malgré ses conditions d’incarcération. Car il était prisonnier plus qu’un sujet de test. Un gibier dans l’abattoir. Un jour, il commença à se montrer agressif, et refusait qu’on le touche. Ce que je peux comprendre, au vu de ce que mes supérieurs lui faisaient subir. Prélèvements de sang, de peau, et qui sait quelles autres atrocités ils lui ont faites… Mais mes patrons profitaient de sa régénération et se préoccupaient peu de sa santé mentale. Et de comment il le vivait. Pour eux, ce qui comptait c’était un vaccin. Et puis, avec le temps, nous étions forcés de faire venir des hommes de mains pour le mater. Chocs électriques, coups, chaines étaient devenus nécessaires. Tous les moyens étaient bons pour le faire coopérer. Et ca allait parfois jusqu’à le priver de nourriture. Quand les autres avaient le dos tourné, je me rendais dans sa cellule pour lui offrir un repas. Vous auriez dû le voir… Il était dans un piteux état, mais avec moi, il était calme, et pourtant je voyais dans ses yeux toute la haine qu’il ressentait. Il ne parlait que peu. J’étais le seul à me soucier de lui… Et souhaitais le délivrer, mais je ne pouvais pas. Et puis le Vaccin S232-1 est arrivé. Et lui aussi a complètement foiré… C’était même pire.

Interrogateur :
Comment-ca ?

Interrogé :
Cette fois, on se montra plus prudent, on ne vaccina que quelques sujets… Les vaccinés ne comportaient pas de symptômes particuliers au début. Mais un soir, ils ont commencé à se montrer agressifs. Leurs forces avaient sensiblement augmentées. Puis… L’horreur. Ils mutèrent à une vitesse surnaturelle. Ils devinrent des bêtes sauvages… Les gardes étaient surchargés à les maintenir calmes… Malheureusement cela ne suffit pas, et ils parvinrent à s’enfuir. C’est ainsi que furent créés les premiers Volks. Il n’y eût pas de morts… Et c’est pourquoi on ne considéra pas urgent de s’occuper d’eux. On a ensuite repris nos recherches comme si de rien n’était… Nous ne comprenions cependant pas comment une telle chose avait pu se produire. Et je pensais finalement que nous allions enfin passer à autre chose, et laisser le sujet 232 tranquille. Mais le patron, plutôt que de tirer des leçons des catastrophes, continua sur sa lancée, et n’a pas lâché 232… Il disait qu’il pouvait se montrer encore utile, et qu’il fallait continuer les recherches. Ils ont doublé les tests sur lui… Il… Il… Ca l’a rendu fou…

Interrogateur :
Qu’est ce qui lui est arrivé, ensuite ?

Interrogé :
Il les a… Il les a tués… Tous ! Il s’est vengé… Et c’est ce soir là que j’ai compris d’où venaient les mutations des Volks…

Interrogateur :
Il était le premier volk ? Qu’est ce qu’il s’est passé ?

Interrogé :
Tout est allé si vite… J’étais parti le chercher pour les tests habituels, accompagné de quatre gardes. Il faisait sombre, et je n’ai pas vraiment compris ce qu’il s’était passé au début. Il a d’abord, étranglé avec ses chaines un des gardes, une fois que ses mains furent libérées, il a assommé un autre, électrifié à mort le troisième, et le quatrième s’est enfui… J’ignore comment il a fait, mais une chose est sûre, à ce moment là, il… il n’avait plus rien d’humain… Je pourrais vous affirmer que c’était un volk, mais même ce n’était pas le cas. Je n’avais rien vu d’aussi majestueux, et effrayant à la fois… C’était grand… Bien plus grand qu’un volk. Trois mètres voire plus. Plus bestial… Plus animal… Il n’avait plus rien de l’humain enchainé dans sa cellule que j’avais connu. Son corps était couvert de poils noirs, et ses yeux… Des yeux rouges et luisants qui fumaient… C’était à vous glacer le sang. Et aussi, ca va vous sembler absurde… Mais il me semble qu’il avait des ailes… Des grandes ailes noires… J’étais pétrifié… Mon cerveau m’a peut être joué des tours à ce niveau… Mais la bête était bien réelle…

Interrogateur :
Cette chose ? Qu’a-t-elle fait ensuite ?

Interrogé :
Il a filé vers les bureaux de mes superieurs. Il était rapide, et le temps que je retrouve mes esprits, et que je le retrouve, il… c’était trop tard…  La porte avait été défoncée et c’est là que… que je l’ai vu… C’était atroce…

Interrogateur :
Qu’avez-vous vu ?

Interrogé :
Il était là… Calme, contemplant les cadavres à ses pieds… Il était couvert de sang. Il y en avait partout. L’odeur était insupportable, j’en avais la nausée. Puis, il m’a regardé, et j’ai cru que c’était la fin pour moi. Il s’est approché de moi, et j’ai fermé les yeux croyant qu’il allait me buter moi aussi. Mais il s’est contenté de passer calmement à coté de moi. Il est parti ensuite vers l’entrepôt, c’est là où l’on rangeait les affaires des sujets…

Interrogateur :
Qu’est ce qu’il faisait là-bas ?

Interrogé :
Il récupérait ses affaires…

Interrogateur :
Vous l’avez vu ? Qu’est ce qu’il a prit ?

Interrogé :
Il me semble avoir vu un genre d’épée. De mémoire, elle était extrêmement lourde, quasiment impossible à manier. Et il la tenait comme s’il maniait une plume. Il y avait aussi un collier… Un genre de pendentif ancien… Et un genre de tunique noire aussi…

Interrogateur :
Ensuite qu’est ce qu’il a fait ?

Interrogé :
Il est parti… Mais avant ca, il s’est arraché une touffe de poils qu’il m’a donnés…

Interrogateur :
Une idée de pourquoi il a fait ça ?

Interrogé :
Je crois qu’il savait qu’on avait besoin de lui… Il m’a donné un ultime échantillon de son ADN avant de disparaitre.

Interrogateur :
Vous vous en êtes servi ?

Interrogé :
Oui. Il aura énormément servi pour l’élaboration du vaccin définitif que vous utilisez aujourd’hui… Le vaccin J4M07.
Notre département a été déplacé par les autorités suite à cet incident. Il fallait continuer à chercher. Et nous l’avons finalement trouvé quelques mois âpres.

Interrogateur :
Vous avez revu le sujet 232 ?

Interrogé :
Jamais !

Interrogateur :
Pourquoi avoir décidé de nous révéler tout ça maintenant ?

Interrogé :
Parce qu’il est temps que je paie pour mes crimes… J’ai provoqué indirectement tous ces meurtres…

Interrogateur :
Je vois… Je pense avoir obtenu toutes les réponses que je désirais… Oh, une dernière chose… Vous connaissez le nom de ce sujet 232 ?

Interrogé :
Désolé… Je l’ignore…

Interrogateur :
Très bien… Je vais me retirer en ce cas… Merci de votre coopération. Un garde vous raccompagnera en cellule dans quelques minutes…

*Bruit de chaise, porte qui s’ouvre et se ferme… Suivi d’un long silence…*

Interrogé :
Je suis désolé, Fenrir…  Tellement désolé… (Il éclate en sanglots)

[Fin de l’enregistrement]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Ch9. -HS] Le sujet 232
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hors sujet] Humour.com
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» BIEN CREER SON SUJET a la GALLERIE ELLOWYNE :)
» [Hors-Sujet] Parodie Star Wars de Pigrelin
» [Hors sujet] Vos plus grands exploits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serveur Minecraft Nethergrad :: Encyclopedie Netharienne :: Histoire :: Tome 3 - Tekna-
Sauter vers: