Serveur Minecraft (1.11.2)
 
AccueilFAQCalendrierGalerieRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Adresse du Serveur Minecraft
Adresse IP du Serveur Nethergrad:

nethergrad.craft.vg



Partagez | 
 

 A la découverte des six contrées perdues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lilou
Admin
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: A la découverte des six contrées perdues   Mer 20 Aoû - 22:25

Notre histoire parle d'une troupe de brigand de barbare et de voleur prêt à tout pour s'emparer du fabuleux butin caché par Le roi Tralkar avant sa déchéance dans la forteresse du pic de l'enfer.  
Parmi eux ce tenais un voleur renommé et recherché par tous les natafarkiens, sa tête était mise à prix pour 20 000 pièces d’or, son nom qui ne ce prononçait plus dans la contré de natarkark était Drak. Il ce l’était sois disant lui même attribué si l'on en croit les dires . On comptait aussi un barbare fort très fort capable de casser une brique avec sont front et de soulever des tronc d'arbres à main nue . Celui ci ce prénommai Hygard le féroce. Mais que serait une troupe de brigands sans la dextérité et la finesse de leur valeureuse guerrière Xashia. Maniant l’épée avec une habilitée à couper le souple elle était capable de faire preuve d'une grande force dans ses gestes et d'une presision sans pareille. A oui j’allais oublier notre ménestrel ce charmant compagnon qui selon le barbare et le voleur je cite :-"est aussi utile qu'un pet de Brozika après avoir avaler une demie douzaine d' ikavkril"
celui ci ce nommais Henuyhe et bien qu'il n avait que peu de force qu'il n’était ni habile au combat ni en crochetage de serrure ni même en chant il faisais un appât admirable. Voilà notre troupe est présentée nous pouvons désormais commencer notre histoire.




Alors que nos chers compères étaient en grand voyage sur natafark proche de la baie de fraouka, une tempête éclata. Les vagues étaient si violentes qu'elles passaient par dessus la baie. Nos chers camarades n’eurent d'autres choix que de ce réfugier dans le bâtiment le plus proche qui ce trouvait être un immense navire natafarkien. Devant la puissance des vagues la corde d’amarrage du navire céda et ils se sentirent partir. Ils montèrent sur le pont afin de voir où ils se dirigeaient. Mais devant cette brume il ne voyaient plus rien ni terre ni glace. Ils ne leur restaient qu'a se laisser guider par les flots car cette mer si violente et si agitée ne leur laissait pas de répit ni même la possibilité de ce repérer. Ils restèrent à bord, dieu seul sait combien de temps, mais le peu de nourriture à bord ne suffisait plus et la pèche n’était que peu possible par ce temps qui durait durait et durait encore . Mais un beau matin ils furent tous réveillés par un fracas terrible. Le bateau avais touché terre. Mais bien loin de leur chère contrée enneigée de natafark. Il faisais chaud et le brouillard avait laissé place à un merveilleux paysage nous dirons nous, mais nos voyageurs eux n’appréciais guère ce nouvelle horizon. Du sable, des palmiers une mer calme, le paradis me direz vous. Mais les natafarkiens ne voyaient pas cela comme ça:


-Drak: Non d'un Brozika mais où est la neige, où sommes nous atterris c'est affreux.
-hygard: ça pu y'a pas de poisson je vais taper contre un de ses grands sapins là.
-Drak: ça ne ressemble pas à un sapin y'a de grosses boules en haut fais gaffe.
-Hygard:eurk en plus on s'enfonce dans ce truc jaune il est vraiment nul ce pays et en plus j'ai faim.  
-Henuyhe: laissez moi donc vous chanter une chanson pour vous remonter le moral  
-Xashia: Si il chante je le noie et après on le bouffe
-Hygard: ba noie le mois je crève la dalle.


Après plusieurs heures à se chamailler ils comprirent qu'il serait difficile de rentrer chez eux et que ce nouvelle endroit deviendrait sûrement leur nouveau chez eux. Mais ils ne baissaient pas les bras et décidèrent de récupérer des morceaux de l'épave afin de créer un radeau pour aller visiter les environs.  


-hygard: et le moche range ton bout de bois qui fait du bruit sinon je le jette par dessus bord.


Il s’aperçurent bien vite qu'il n’y avait non pas un île mais tout une archipel et que la tempête était toujours la derrière deux grande barrière qui les protégeaient. Ne sortiraient ils donc jamais d'ici?

_________________
femme du chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Admin
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: A la découverte des six contrées perdues   Mer 27 Aoû - 15:37

Sur leur petit bateau de fortune ils faisaient maintenant le tour des petites îles qui jonchaient l'archipel et découvraient avec émerveillement cette nouvelle contrée qu'ils trouvaient de moins en moins laide. Ils firent le tour et virent deux grosses îles (celle qui les protégeaient de la tempête) ils y découvrirent une énorme et ancienne pyramide et décidèrent de mettre le cap sur celle-ci. Après tout puisqu'ils ne pouvaient pas repartir pour le moment autant partir en quête de trésor. Ils arrivèrent au pied de cette immense pyramide et y montèrent. L' ascension fut rude mais ils arrivèrent finalement en haut. Il y avait un panneau où on pouvait y lire une ancienne inscription ( §&µ£§ù).Ne sachant pas ce que cela signifiait ils entrèrent dans les entrailles de la pyramide. Ils y restèrent plusieurs jours avant de trouver enfin la salle du trésor car oui tout en bas était une salle immense , un ancien tombeau avec des murs en OR des statues en OR mais les monuments qui jonchaient cette salle étaient beaucoup trop gros et trop lourd pour les déplacer. Nos aventurier prirent quelques bibelots mais ils n’étaient pas les premiers à être venu. Les cadavres jonchaient le sol à perte de vue et les richesses n’étaient plus depuis déjà des années. Mais le peu amassé leur promettait déjà un bel avenir si ils arrivaient à rentrer.
Ils sortirent de cette pyramide et reprirent la mer continuant à découvrir de petit coin, quand ils arrivèrent sur une autre île mais plus grande, plus grosse avec de grandes arches passant au dessus, puis ils virent un homme au loin pendant quelques secondes.


Hygard : Un homme là bas on va pouvoir le taper yehaa !!
Drak : Non on va aller le voir pour lui demander comment repartir d ici. Allons y !!!
Henuyhe : Chouette je vais pouvoir chanter une chanson
hygard : Tu chantes si tu veux mais loin très loin ou sous l'eau.


Ils se dirigèrent alors vers cette homme qu'ils avaient vue. Ils accostèrent leur radeau sur une petite plage et montèrent cette montagne se dirigeant toujours vers l'arche. En arrivant en haut ils découvrirent avec émerveillement un village, ici, au milieu de nul part vivait un peuple. Ils n'en revenaient pas eux qui se croyaient perdue l'espoir revint soudainement, ils se séparèrent alors. Le barbare partit à la taverne et y dépensa tout sont or quant à la guerrière et au voleur ils restèrent ensemble pour trouver un moyen de quitter l'île. Quand au menstruelle on le retrouva attaché à un palmier quelques heures plus tard pour on ne sais trop quelle raison.
Xeshia vit une grande maison avec un vieil homme et y entra. Par chance il s'agissait de l ancien du village, ils discutèrent et l ancien lui dit qu'il n'était pas impossible de quitter l'archipel mais qu'il y avait des saisons. Il lui annonça qu'une saison durait en moyenne neuf lunes et que celle du Mugiste (la tempête dans notre langue) touchait à sa fin dans deux lunes et qu'ils pourraient alors repartir.
Mais en attendant il lui dit qu'ils pouvaient, elle et sa troupe restaient au village et réparaient leur Navire avec l'aide des villageois.
Mais une question trottait encore dans la tête de Xeshia alors elle la posa.
Xeshia: Excusez moi mais où sommes nous au-juste ?
Ancien:Vous êtes sur Tilhua, une archipel appartenant au Tilukan amis des Xedien et des Pandrea faisant la guerre aux Natafarkiens depuis toujours. Autrefois notre peuple étaient l'un des plus puissant. Nous avions le pouvoir de contrôler les monstres marins se qui nous donnaient un avantage considérable. Mais un jour Rhaemlord nous vainquit et tua notre Prophète se qui nous retira se pouvoir mais aujourd’hui nos monstres rode toujours dans les eaux de Natafrak.
Mais racontée moi d’où vous venez?
Xeshia : Moi et ma troupe sommes des brigands de grand chemin, nous sommes recherchés sur Natarfark pour vole et bien d'autre délits. Nous sommes tous Natafarkiens mais nous n’appartenons plus à ce peuple depuis bien longtemps comprenez le. Mes grand parant sont mort pendant la bataille en 435 sur les plaines de Ravenhart dans la bataille Contre Tralkar. Depuis ce temps là ma famille haie les natafarkiens et pour mes amis, ils ont tous leur histoire mais tous haïssent les natafarkien.
Ancien:bien vous n'êtes donc pas nos ennemies alors (il sourit puis tourna le dos et partit).
Xeshia sort et retourne chercher ses amis. Elle leurs raconte qu'ils pourront partir dans deux lunes et leur raconte l'histoire que l ancien lui à décrit. Deux lunes représente un temps de chez eux de trois semaines
Mais ils ne peuvent pas repartir seul. Ne sachant ni ou ils se trouvent exactement et n'ayant pas de bateau ils décidèrent de réparer leur navire et d’engager avec leur Or un capitaine de bord qui les reconduiraient à Natarfark pour y reprendre leur quête du trésor de Tralkar.


Durant des jours et des jours tout le village aidaient les natakariens à réparer leur navire. Et le grand jour arriva ils pouvaient reprendre la mer.
Ils remercièrent les tilukans et partir avec leur capitaine de bord. Au large des cotes il leur dit


capitaine : Alors moussaillon où allons nous ?
Drak : nous voudrions retourner sur Natafark.
Capitaine : ha mais ça c'est hors de question les jeunes je ne vais pas la bas aucun Tilukan ne vous y emmènera ni même aucun pandrea ou encore aucun Xedien. Si vous voulez rentrer il faudra vous y rendre par vous même c'est à l'est de pandoga c'est la contrée la plus proche pour rentrer chez vous je vais vous y amener et d'ici vous achèteraient un bateau et vous débrouilleraient pour rentrer.


Quelques jours plus tard ils arrivèrent sur Pandoga cette île était immense, elle sortait de l'eau sur plus de 900 pieds. Leur bateau avait l'aire ridicule à coté de cette énorme caillou qui sortais de l'eau. Il les déposèrent au port et leur souhaita bonne chance. Avant de repartir il leur donna un conseil :
-Prenez garde au pirate qui rode aux alentours .
Mais pourquoi cette avertissement ?
Ils ne leurs restaient plus qu'a monter sur pandoga et faire connaissance de ce nouveau peuple.

_________________
femme du chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Admin
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: A la découverte des six contrées perdues   Mer 27 Aoû - 15:39

(Ce rp n'a pas pour but de remplacer l'appel du nord, ni même d'en être une suite, il n'est là que pour une chose, vous faire découvrir l'univers dans lequel vous allez bientôt pouvoir jouer sur minecraft et que nous sommes en train de créer. Je demande donc, de ne pas essayer de joindre ce rp a l'autre, car ils n'ont pas de rapport direct. Une fois les six contrées découvertes ce rp ci prendra fin.)

_________________
femme du chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Admin
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: A la découverte des six contrées perdues   Mer 27 Aoû - 15:43

Tilhua


_________________
femme du chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la découverte des six contrées perdues   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la découverte des six contrées perdues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contrôleur de drones et armures Stealth
» Mercredi 12 janvier "One shot découverte Nephilim"
» tva à 5.5, contrôle technique, et voie bus
» [Résolu]Contrôle parental.
» Contrôleur de Drones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serveur Minecraft Nethergrad :: Encyclopedie Netharienne :: Histoire de Nethergrad :: -Premier Âge- :: Tome 1 - Avhen-
Sauter vers: