Serveur Minecraft (1.11.2)
 
AccueilFAQCalendrierGalerieRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Adresse du Serveur Minecraft
Adresse IP du Serveur Nethergrad:

nethergrad.craft.vg



Partagez | 
 

 -Tourment dans les terres du sud- [Chapitre 1 Bis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bapto
Admin
Admin
avatar

Messages : 1274
Date d'inscription : 16/04/2011

Feuille de personnage
Nom : Loreleï de Brisevent
Bourse Bourse: 30
Profil: Profil::
Profil:PAPVMSvgFo
Points:3414763

MessageSujet: -Tourment dans les terres du sud- [Chapitre 1 Bis]   Dim 23 Nov - 23:07

Cette histoire se déroule en l'année +361C, selon le calendrier Netharien. C’était un beau printemps qui régnait depuis quelques jours, qui toutefois etait chahutait par la résurection soudaine d'un grand dragon noir, Dragmarius! Par la suite ce fut ses congénères draconiques qui revinrent à la vie, des pourpres, des argentés et même des incandescents... On ne sût que tardivement le plan de la créature volante, il s'agissait en effet de ré-ouvrir la porte du Malestrom, elle même située au sud de l'archipel Tilukanne. De cette folie naquit l'exode de milliers d’âmes défuntes des enfers. Dragmarius n'eut aucun mal a les rallier à sa cause, le grand destructeur pouvait dès alors compter sur une armée innombrable. Une armée étudiée pour un seul but, réduire à néant Natafark.

  Tandis que la guerre faisait rage au nord, Dragmarius réfléchit en secret à un plan davantage tortueux et ambitieux, l'un n'allant pas sans l'autre évidement. Ce plan si simple dans les faits mais si compliqué dans la pratique, fut de rejoindre le cosmos, cette region du monde la plus vaste et la plus vide à la fois. Ce désert sans bornes, où l'on peut y trouver un palais de granit et d'or, celui de Kharon! Le dragon oublia un detail dans son plan, le crépuscule. Ce dernier, apparut en simultané avec l'incantation noire d'Alcalia le nécromancienne, tendait à se répandre à une vitesse effroyable sur l'ensemble des cieux de ce monde, enrayant ainsi tout passage de la terre à l'espace. Après moult recherches le destructeur eu vent qu'il restait encore un lieu que le l'ombre noire n'avait pu atteindre; les anciennes terres englouties de Nethergrad, située au croisement de toutes les nations humaines. Dragmarius se contraignit alors a entreprendre un voyage en destination du royaume des armées rouges et des Imperators!.

 Au même moment le Nord et l'Est s’allièrent et dépêchèrent leurs meilleures troupes pour intercepter le dragon dans son périple. Altrar Silvelord, alors roi de Natafark délégua plusieurs messagers pour les peuples de l'Ouest et du sud. Les messagers orientaux revinrent bredouilles, ces archipels étaient encore méconnus du monde occidental. On ne pouvait en dire autant des terres australes... On attendit le retour des envoyés plusieurs jours, lorsqu'un drakkar accosta au port Natafarkien au beau milieu d'une nuit froide. A son bord des caisses de bois de chênes ayant pour contenu les têtes tranchées des messagers tant attendus... Cet affront, selon les coutumes Natafarkiennes aurait du être lavé, il n'en fut rien, le seigneur Silverlord avait déjà bien trop à faire, plutôt que d’aggraver les relations diplomatiques entre le Nord et le Sud.

  Les royaumes austraux étaient peu connus, et partiellement explorés. En réalité les informations à leur sujet étaient épars et fragmentaires. Le climat y était chaud et sec, les mers bordant l'unique continent étaient dangereuses, mais néanmoins riches en poissons et autre créatures marines. Cet ensemble de terres, isolées du reste du monde, appartenaient à un unique royaume: Ildar. La notion de "royaume" était très différentes de celles des empires occidentaux, en réalité Ildar était une alliance de diverses cités-palais. Fort heureusement, il existait dans cet amoncellement d’état une hiérarchie, avec a son sommet Ildar. Capitale dominée par un règne de terreur et de sang...

  En +361C, meurt le roi Khralkakhan, son unique fils Ildarik devint alors son successeur. Cependant avant d'en venir aux événements actuels laissez moi vous conter l'histoire de cet Ildarik.

  Nous sommes alors en +340C, le roi Khralkakhan et son épouse Ramlasil n'ont toujours pas d'héritier mâle... Et pour cause, Khralkakhan est dans l'incapacité de procréer depuis un terrible accident survenue lors de la bataille de Psalimide en +343C. Un soldat ennemi lui estropia son pénis après un terrible coup d'épée. Rendant ainsi le seigneur stérile à jamais.

 Le roi vieillissant, ne pouvait entrevoir l'avenir sans un héritier. En aucun cas il ne laisserait l'empire à ses généraux et ministres corrompus... Il rassembla alors dans son immense palais de marbre et d'orichalque ses meilleurs guerriers. Au total sept soldats braves et féroces se tenaient debout face au trône de plomb. C'est alors que Khralkakhan pointa du doigt sa femme, alors attachait et allongeait sur une table d’ébène située dans l'aile gauche de la cours du palais.

-Mes braves guerriers! voyaient votre reine, chacun de vous, un jour par semaine durant tout un mois, vous lui ferez l'amour à tour de rôle, et l'enfant qui sortira de ses entrailles deviendra mon fils et par extension l'héritier de notre glorieux empire!

 Les soldats ne répondirent pas, leur regards se croisèrent avec un signe d’étonnement. La surprise laissa très vite place à une liesse des plus sordide...

  Khralkakhan mis en œuvre son diabolique plan, livrant ainsi en pâture sa femme à des brutes sans cervelles, dans l'unique but de lui offrir un fils... Comme il l'avait prévu, au bout d'un mois, sa reine tomba enceinte. Le seigneur ordonna par la suite l’exécution de ses sept guerriers, ne voulant garder la trace de cet infamie...

  Neuf mois plus tard l'enfant naquit, on lui donna le nom d'Ildarik en référence au premier roi: Ildar. Khralkakhan peu après la naissance de sa progéniture, on fit éliminer toutes personnes étant au courant que le roi n’était pas le père du bébé. Ce fut alors plusieurs dizaines d’exécutions qui s'ensuivirent... Toutefois ce n’était rien, vis à vis du sort que le roi réserva à sa femme. Il la fit emmurer vivante dans la tour la plus haute du palais. le roi ne supportait plus de voir la marque de son déshonneur sur sa femme, il préféra la faire disparaitre comme pour effacer ses péchés...

 Le roi Khralkakhan réussit à évincer presque toutes traces pouvant lui rappeler qu'Ildarik n’était pas de son sang. Il avait honte de ce qu'il fit endurer à sa femme tels que les viols par ses soldats, mais pour lui c’était l'unique issue pour acquérir un fils. Il voulait que ce dernier possède l’âme d'un combattant féroce digne d'un seigneur de guerre. Toutefois malgré tout ses efforts pour effacer l'origine de son fils aux yeux du monde, certaines personnes ayant pu échapper aux purges de leur suzerain semèrent le doute dans l'esprit du peuple. Toute la population fut mise au courant de la folie de leur dirigeant on surnomma dès ce jour là Khralkakhan comme le "roi fou".

  Le roi fou ne savait plus quoi faire pour éradiquer l'idée qu'Ildarik n’était pas de sang royal. C'est à partir de là que la folie du roi atteignit son paroxysme...
  L'enfant n'avait alors que dix ans. Son père l'avait cloitré dans sa chambre depuis sa naissance. Il ne connaissait alors rien du monde à cet age là. Son corps était rachitique, son visage blafard et ses cheveux d'un rouge sang était très longs, personne ne prit soin de lui couper... Un jour son père entra en fracas dans sa chambre, il l'attrapa par la taille, le souleva et l'emmena de force dans la cours du palais. L'enfant apeuré et ne sachant ce qu'il lui arrivait, tentait de se débattre, mais en vain. Bientôt il allait se retrouver dans une cuve cylindrique disposait au beau milieu du trône de plomb. Ildarik se trouva alors enfermé dans un réservoir de verre. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait, il pouvait simplement observer en contrebas, son père, accompagné de soldats et de mages.

  Ce silo vitreux, symbolisait la venue au monde du nouveau roi. Le trône perdit sa fonction pour n’être qu'un réceptacle à la renaissance du fils impure. Khralkakhan pensait nécessaire d’altérer le corps de son fils adoptif.

 Soudain, Ildarik entendit un bruit rauque au sein de la cuve, puis il ressentit une sensation de froid à ses pieds. Le réservoir se remplissait peu à peu d'un liquide rougeâtre, c’était du sang! L'enfant prit peur et tenta de se débattre, mais le peu d'espace vitale dans la cuve ne permettait pas de se mouvoir avec aise.

  Le fluide atteint très vite le bas des épaules d'Ildarik, à ce moment là son père s'approcha du trône et lui dit quelques paroles par le biais d'un appareil relié au silo.

-Mon fils reste tranquille, si je fais ça, c'est que j'en suis contraint... ton sang est impur, il me faut purifier tes artères avec du sang royal. Comprend tu?! Une fois cette lourde épreuve achevée, tu seras digne d’être mon fils et d’être roi d'Ildar!

   Le réservoir venait tout juste de se remplir dans sa totalité. Par transparence, on percevait l'enfant se débattre et lutter contre la noyade. Après plusieurs minutes, il perdit connaissance. Le roi fou donna l'ordre de le sortir de la cuve.

 Ildarik fut allongé sur le sol marbré du palais. Son corps était alors maculé de sang, un médecin ranima l'enfant. Il reprit connaissance et cracha à plusieurs reprise. Se sentant épuisé, il ne pouvait rien faire, à part se remettre de ses émotions, mais dès ce jour, son esprit voua une haine sans nom à son père!

  Plusieurs jours passèrent, et le roi ordonna de refaire à nouveau l’expérience passée en modifiant quelques éléments... On emporta de force l'enfant, mais avant d’être placé dans la cuve, son père lui trancha les veines des bras. On le mit ensuite dans le silo. Cette fois ci on avait prit soin de ne pas remplir le réservoir dans sa totalité, il restait suffisamment d'espace pour laisser respirer l'enfant.

-Fils! ton sang impur va se vider et un autre sang prendra sa place, le processus sera long, et je te demande de pardonner mes actes!

  Ildarik cria et insulta son père, mais l’épaisseur du verre ne laissait transparaitre aucun son. De l’extérieur on pouvait juste contempler le terrible spectacle d'un enfant baignant dans plusieurs litres de sang, tentant désespérément de s'extirper de cette horreur...

  l'enfant, devint adulte, mais jusqu’à ses vingts ans il resta prisonnier dans une cuve imprégnée de sang, une cuve que l'on remplaça plusieurs fois durant ce laps de temps car Ildarik grandit rapidement. Pendant dix longues années il ne put se mouvoir, il ne put vivre la vie d'un enfant banal. Le seul geste d'affection dont il se souvenait c’était quand on daignait sortir son corps du réservoir de verre, pour lui trancher ses veines à l'aide d'une lame froide. L'opération se répétait toutes les semaines pendants une décennie, le contenu du silo était régulièrement remplacé. Ce mélange douteux se composait de quelques gouttes de sang du roi, de sang de guerriers sacrifiés pour la cause, et de sang d'animaux féroces. Khralkakhan pensait que cette mélasse procurerait à son fils une certaine légitimité et un grand pouvoir! Pendant ce temps Ildarik laissait croitre une haine sans nom vis à vis de ses bourreaux, une haine qui ne pouvait encore s'exprimer...

 Au début de l'année +361C, le roi fou, tomba gravement malade, on le disposa sur son lit. Tout les médecins du palais fut réquisitionnés. Un même pronostic aboutit, il ne restait qu'un jour à vivre pour Khralkakhan... Sachant cela, le roi ordonna qu'on libère son fils de sa prison de sang, de verre et de plomb. Il décida qu'il était fin prêt pour devenir à son tour roi d'Ildar. Ildarik fut escorté au chevet de son père mourant.

-Mon fils... je me meurt, mais maintenant je sais que je peux partir la conscience tranquille! Depuis dix ans j'ai œuvré à purifier ton sang impur, et à en faire du sang royal! Je t'ai donné une nouvelle vie, une vie royale!

  Le jeune homme, encore couvert de sang, se trouvait agenouillé devant le lit. Malgré la fatigue, il se releva et observa ses bras. des centaines de cicatrices et de scarifications qu'il avait dû endurer pendant dix interminables années...

-...Père... Vous me donnez votre trône... mais m'avez vous donné votre amour? ou ne serait ce qu'un signe d'affection?... Je ne crains m'en rappeler! Ma mère est morte par votre folie, je suis le fruit d'un viol collectif, et pour seule consolation vous me cloitrez dans une cuve de verre à devoir perpétuellement me vider du sang qui me donna la vie. Malgré tout vos efforts je ne serais jamais de votre sang, ainsi je ne serais jamais votre fils!

   Avant même que le roi ait pu répondre aux paroles de son fils, ce dernier se rua sur le mourant. Il mis ses mains ensanglantés autour du cou de Khralkakhan.

-Cette folie à commencé dans le sang! alors elle finira dans le sang cher roi!

  D'un coup sec, Ildarik brisa le coup du roi... Par la suite, il s'empara d'une épée d'un garde et trancha sèchement la tête du mort.

-Voyez! ministres, généraux et soldats! je tiens la tête du roi fou! Désormais vous allez m'obéir, je suis votre nouveau roi: Ildarik l'impur! Depuis milles années que la même famille siège sur le trône de plomb je m'en vais briser la tradition!

  Il lâcha la tête sanglante au sol et quitta violemment la chambre royal. Ildarik était alors un jeu homme de vingt ans grand et fort, arborant une longue chevelure d'un rouge sang. Il traversa l'ensemble du palais jusqu’à atteindre la cours centrale où se trouvait le trône. Il était restait nu et couvert de sang depuis qu'on l'avait retiré de la cuve pour voir son père mourant.

 Il sentit en lui une force et une haine sans égales circuler dans ses veines lorsqu’il fit face au trône. Devant lui se trouvait une immense entité de plomb avec en son centre une cuve de verre reliée à de multiples tuyaux... Il marcha avec fermeté en direction du silo. Il lança un dernier regard sur ce dernier, et avec une force immense il s'en saisit, l'arracha de son socle et le jeta sur le sol pavé. Le réservoir se brisa en milliers de morceaux de verres et un sang rougeâtre inonda la cours royale. Devant cette scène de chaos, Ildarik s'assit sur le trône qui n’était désormais plus encombré par les folies de son père adoptif.

  Le Sud possédait un nouveau roi, brisant le lien de sang établit depuis des millénaires. Pour la première fois il pouvait enfin sortir des murs du palais et observait le monde. La lumière du soleil le rendit temporairement aveugle lorsqu'il ouvrit les lourdes portes d'orichalques. Jamais il n'avait vu telle lueur, mais ce n’était rien lorsqu'il perçut l'immensité de son royaume s’étendre à perte de vue. Son regard resta fixé sur l'horizon et sur l’océan infinie. Il ressentait enfin la douceur du vent du sud parcourant son corps nu, ses longs cheveux flottaient dans les airs tel un étendard. Un étendard de sang et de guerre, voila ce que réservait l'avenir à ce nouveau royaume...

  Ildarik s'habitua vite à son statut de roi, il orienta son empire vers une voie guerrière, obligeant le service militaire pour tout jeunes Ildariens. Son armée se tripla en l'espace de quelques mois, de toutes les contrées du sud les forces d'Ildarik l'impur devinrent les plus nombreuses et les plus puissantes, notamment grâce à l'arrivée d'une nouvelle stratégie militaire basée sur la "Phalange". Les hoplites Ildariens étaient réputés pour êtres les plus féroces et les plus habiles dans le maniement des armes. Toutefois Ildarik éprouvait une haine indéfinissable pour sa propre armée, il se souvenait trop bien que sept d'entre eux avaient jadis sauvagement violés sa mère, et tout ça pour permettre sa venue au monde... Le jeune roi était un être brisé par son passé, il n’éprouvait que haine pour le genre humain, se demandant comment un esprit sain pouvait être pervertit à ce point et commettre de tels actes de cruauté. En guise de revanche sur la vie, il s'amusait régulièrement a sacrifier sept soldats de son armée pour assouvir sa haine et illustrer sa cruauté à tous.

  Durant cette année de +361C Ildarik amorça une nouvelle transformation. Il se fabriqua une armure d'hoplite en orichalque pur (cuivre rouge), il abandonna sa vieille épée d'acier pour une toute nouvelle lame fabriquée avec un verre incassable... Il ressentait encore la cuve vitrée sur laquelle il s’efforçait de frapper pour la briser durant son emprisonnement, et cette arme devait à jamais lui rappeler d'où il venait et comment il fut élevé... Pour finir il s'affubla d'un casque corinthien lui aussi forgé avec de l'orichalque, sur lequel il ajouter un cimier en feuille de plomb, faisant ainsi référence au trône de son palais.

 Ildarik apparut en homme nouveau devant son peuple, un grand guerrier hoplite d'un rouge vif. Mais c’était aussi un roi malade... La mélasse de sang humain et animale injectée de force dans l'organisme de l'enfant provoquèrent de nombreuses dégénérescences. Ces dangereux mélanges auraient dû tuer le jeune roi à plusieurs reprises, mais la volonté et une force indescriptible permirent de garder Ildarik vivant. Depuis il est constamment sujet à des chutes de tensions, des périodes de fatigues intenses, et plus rarement a des hallucinations. Le seul remède que ses apothicaires trouvèrent furent de lui administrer régulièrement et à très haute doses des injections de mercure. La toxicité du métal neutralisait grandement les douleurs du roi, mais en contrepartie son espérance de vie se réduisait après chaque perfusions...

  Un jour, alors que le roi siégeait sur son trône de plomb et recevait une de ses injections quotidiennes, des messagers venus du nord pénétrèrent dans son palais. D'un même élan ils s’avancèrent et saluèrent le roi d'Ildar.

-Roi d'Ildar, nous venons en paix! Nous transmettons un message de la part de notre seigneur, Altrar Silverlord, roi en terres Natafarkiennes!
-...Que viennent faire des nordiques si loin de leur patrie?
-Notre seigneur requiert votre aide pour affronter un danger qui menace le monde. Le grand dragon noir Dragmarius a ravagé Natafark, Tilhua, Pandoga, Xedia et une partie d'Andorath. Il se dirige désormais vers l'ancienne Nethergrad. Votre empire dispose de la plus grande flotte et de la plus grande armée jamais crée, notre roi demande que vous l'aidiez à vaincre le monstre de feu!
-Vous vous adressez à la mauvaise personne mes braves...Le roi fou Khralkakhan a mené une politique neutre à l’égard des terres du Nord et de l'Est. Mais je ne suis pas son fils! et je n'ai que faire de vos histoires de dragons! Vous allez dire à cet Altrar Silverlord que le royaume d'Ildar ne répondra pas à son appel!
-Altrar avait prédit votre réponse... mais il vous rappel que votre royaume abrite une des quatre portes infernales, qui intéressent dangereusement Dragmarius. Je veux bien sur parler de la "porte de foudre". Bientôt vous aurez une armée draconique qui tentera de briser les sceaux magiques pour libérer des forces infernales sur votre empire!
-Vous osez me menacer! vous n’êtes pas en Natafark ici!

  Ildarik dégaina sa longue épée de verre, et d'un seul geste, trancha la tête des messagers nordiques!

-Qu'on portent les corps et les têtes, et qu'on fasse appareiller leur navire pour Natafark! Jamais Ildar ne s'abaissera à aider les terres d'un roi du nord damné par le chaos!

  Ildarik repartit s'asseoir sur son trône et se laissa emporter par ses pensées... Il finit par avoir une hallucination ou plutôt une prémonition. Il se vit lui et son armée marchant sur le pic de Tramenas. Au sommet de ce dernier on pouvait y trouver la porte infernale mentionnée par les messagers Natafarkiens. A l'exception prête que dans cette vision Ildarik arriva trop tard, la porte était déjà brisée et des centaines et des centaines de défunts hurlants se déversèrent sur les pentes neigeuses de la montagne...

  Ildarik se réveilla brusquement, dégainant son épée avec fureur. Toutefois il se trouvait de nouveau dans son palais et non plus sur le champ de bataille de sa vision. Il descendit de son trône et quitta précipitamment son domaine. Dans sa marche effrénée, il cria, "qu'on arme mes soldats! nous partons en guerre!". Il claqua la porte monumentale du palais, et c'est un lourd grondement qui retentit dans l'immensité de l'édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
-Tourment dans les terres du sud- [Chapitre 1 Bis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bain de sang dans les terres arides .
» [RdB] Bain de sang dans les terres arides (Ekrund)[2500pts]
» Règles - Bain de Sang dans les Terres Arides
» [Battle] Bain de Sang dans les Terres Arides
» (Mordheim/WFB) Idées de campagnes dans les Terres Sombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serveur Minecraft Nethergrad :: Encyclopedie Netharienne :: Histoire de Nethergrad :: -Premier Âge- :: Tome 1 - Avhen-
Sauter vers: